Accueil economie CORSE : indépendance éventuellement, autonomie NON !

CORSE : indépendance éventuellement, autonomie NON !

0
0
135

CORSE : indépendance éventuellement, autonomie NON  !

A l’occasion de l’affaire Colonna, les décisions gouvernementales sont catastrophiques, une réelle preuve d’incompétence.

Que le fait qu’un détenu soit étranglé par un autre dans une prison française, bien sûr c’est anormal, les corses peuvent s’indigner.

Savoir si le maintien de statut de DPS pour Colonna est normal ou pas, savoir s’il est normal ou pas qu’aucune prison corse ne puisse accueillir ce type de prisonnier … les questions sont légitimes, mais j’avoue mon incompétence pour y répondre.

 

Par contre

1) Corses ! Non, tout cela ne justifie pas vos manifs violentes et vos « casses » et destructions. Cela ne justifie pas de mettre en danger pompiers, forces de l’ordre et tout simplement population.

2) Gouvernement ! Face à cette violence inadmissible, vous cédez rapidement. Le message est clair « la violence paie ». Et les corses comprennent vite, ils en rajoutent et demandent plus. C’est l’engrenage infernal.  Incompétence.

3) C’est la panique, ce gouvernement propose même « l’autonomie » !

 

ATTENTION M. le ministre

il serait quand même bon de demander leur avis aux métropolitains, car l’autonomie, on sait ce que c’est !

« les corses font ce qu’ils veulent, et … les métropolitains paient »

déjà, le carburant est moins taxé en Corse qu’en métropole, les droits de succession sont moindres en Corse qu’en métropole, etc.
l’autonomie, c’est aller encore plus loin dans ce sens !

En tant que métropolitain, pas d’accord pour être juste le « cochon de payeur ».

Corses, si vous ne voulez pas être français, … pourquoi pas ! au titre des libertés individuelles (et si une majorité de corses le souhaite),

mais alors chacun chez soi, chacun se gère indépendamment des autres. Stop à l’assistance financière. Il est déjà scandaleux que vous ne participiez pas comme les autres français via les taxes carburants, droit de successions et autres avantages.

Cela ne nous empêchera pas de faire du tourisme à l’étranger … en corse, si les insulaires souhaitent développer cette activité et s’ils se calment pour ne pas effrayer les touristes (actuellement mieux vaut boycotter l’ile). Retour au calme SVP !

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lecoindubonsens
Charger d'autres écrits dans economie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Une autre vision de l’Europe : difficile de voter !

A 5 jours du scrutin, pour qui voter quand … *** D’UNE PART convaincu de l&rsq…