Accueil economie Qui mettre en prison ? Besoin de nouvelles places ou pas ?

Qui mettre en prison ? Besoin de nouvelles places ou pas ?

0
0
49

Dans l’actualité, le débat sur le besoin de nouvelles places de prison et débat aussi pour savoir s’il faut ou pas emprisonner quelques célébrités (Guéant, Balkany, etc)

Voici quelques données actuelles sur les prisons

https://oip.org/en-bref/combien-y-a-t-il-de-personnes-detenues-en-france/

Budget annuel 3.3 milliards d’euros, 60585 places, 62673 prisonniers

Si vous calculez, cela fait donc
* une dépense d’environ 54 000 euros par détenu (3.3milliards pour 61mille)
* environ une personne sur 1000 en prison (63mille pour 65millions)

 

Alors qui mettre en prison sachant que c’est un coût significatif pour notre collectivité ?
Et faut-il consacrer un budget collectif à la construction de nouvelles places ?

Quelle est votre réponse ?

Pour moi, il faut emprisonner exclusivement ceux dont le maintien en liberté constitue un danger physique grave pour nous tous, notamment par exemple les assassins, les terroristes, etc

Pour les autres, je préconise les peines financières mais aussi (car l’argent ne doit pas tout permettre) les travaux d’intérêt général et les restrictions de liberté via bracelet électronique (ou similaire)

En appliquant ce principe, de combien de places de prison avons nous besoin en France ?

Le nombre actuel permet d’emprisonner une personne sur mille.

Vous habitez un village de 2000 habitants, trouvez plus de 2 personnes à emprisonner ? (il s’agit bien sur de moyenne :-) et en aucun cas une proposition d’emprisonner statistiquement)

Vous habitez une ville de 20 000 ou 50 000 habitants , trouvez plus de 20 ou 50 personnes à emprisonner ?

Et si vous habitez l’Ile de France, imaginez vous plus de 10 000 personnes de votre région à mettre sous les verrous ?

Dit autrement, y a t-il en France plus d’un humain sur mille dont le maintien en liberté créé un véritable danger pour son environnement ?

Bien sûr à chacun son avis, mais perso, ce nombre me semble suffisant.

Imaginons donc de bonnes règles d’emprisonnement avant de construire de nouvelles places.

Par ailleurs, si les statistiques sur le nombre d’étrangers en prison sont exactes, nous pouvons aussi réduire largement le besoin en expulsant.

Enfin, les patients paient un forfait hôtelier à l’hôpital, choquant de ne pas récupérer un forfait hôtelier sur les avoirs et revenus des prisonniers. A défaut, échanger cet hébergement contre du travail.

Pour finir sur les célébrités, bizarre notre société pour vouloir dépenser encore plus d’argent public (en hébergement dans des quartiers VIP) pour des personnes accusées d’avoir détourner/gaspiller de l’argent public ! Les peines financières pour récupérer un peu de budget et les travaux d’intérêt général et les restrictions de liberté via bracelet électronique pour casser un peu leur « égo » ne sont-elles pas de meilleurs choix ?

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lecoindubonsens
Charger d'autres écrits dans economie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La répartition des biens et services entre consommateurs. Quel pouvoir d’achat pour chacun ?

La répartition des biens et services entre consommateurs. Quel pouvoir d’achat pour chacun…