Accueil Non classé JO TOKYO : bravo pour les médailles, mais … sont-elles bien françaises ?

JO TOKYO : bravo pour les médailles, mais … sont-elles bien françaises ?

0
0
52

Si nous regardons les cartes d’identité de nos représentants, nul doute qu’ils sont français.

Mais du début à la fin, si l’on regarde la réalité du terrain, cela semble bien différent !

 

Cérémonie d’ouverture, nos portes- drapeau sont la judokate Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Aït Saïd : manifestement pas des familles bretonnes.

Notre première médaille pour Mkheidze, né à Tbilissi en Géorgie et naturalisé Français en 2015.

Et pour finir la dernière médaille, les handballeuses : regardez la photo du podium, les 2 tiers ne sont manifestement pas d’origines provençale, chti ou bretonne (bien que certaines jouent à Brest !)

 

Donc bravo pour leurs médailles, les origines variées de leurs familles n’enlèvent rien au mérite  de ces sportifs.

Mais clairement les plus âgés d’entre nous ne se reconnaissent pas dans cette équipe dite de France.

 

Personnellement, je préférerai peut-être moins de médailles, mais le sentiment que nos représentants sont les descendants de nos ancêtres, et non les « envahisseurs » de la métropole France de mes aieux.

Que penseraient ces aieux en voyant ce que nous faisons de la France qu’ils ont construite, défendue et que nous abandonnons à d’autres populations, à d’autres traditions.

Un certain sentiment de honte et de culpabilité !

Et vous qu’en pensez vous ?

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lecoindubonsens
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La hiérarchie des groupes : comment s’y retrouver, comment cohabiter au mieux ?

Dans un autre article, j’évoquai la notion de groupe, notion complexe avec ses avant…