Accueil economie Covid : débat sur le tracking et les pertes de libertés : qu’en pense votre banque ?

Covid : débat sur le tracking et les pertes de libertés : qu’en pense votre banque ?

0
0
97

Actuellement à propos de COVID, grand débat sur le traçage de nos rencontres pour lutter contre le virus, certains crient au scandale sur la remise en cause de nos libertés essentielles, etc.

D’autres font remarquer que nous sommes déjà largement surveillés par les GAFA, notamment au travers de l’utilisation de nos ordinateurs et téléphones. Un peu plus, un peu moins, cela ne changerait pas grand chose, et si cela peut aider contre le virus …

Pour vous faire votre idée, faites les 2 expériences suivantes

1) sur votre smartphone, consultez les autorisations données aux diverses applications installées sur votre appareil. Impressionnant de voir le nombre ayant accès à votre micro, votre caméra, et plus globalement à vos données sans que l’on comprenne souvent le besoin. Par exemple, pourquoi excel (pour faire quelques calculs et courbes) a t-il besoin d’accéder à votre téléphone, vos contacts et votre caméra ? pourquoi Groupon (achats a tarif réduit) veut absolument connaitre vos contacts, votre position et se servir de votre caméra ? etc.

2) mais encore plus surprenant, que pense votre banque de tout cela ?

une grande banque française bien connue, LCL, exige pour son application sur mobile, d’avoir accès aux fonctions téléphone et contacts, à l’agenda, à la caméra et plus globalement au stockage donc l’accès à  l’ensemble de vos documents.

supprimez ces droits : la connexion est impossible avec LCL qui exige l’accès aux fichiers de l’appareil « pour s’assurer de l’absence de malwares bancaires »

LCL est probablement une grande société sérieuse, et ce motif est sans doute réel, mais le doute reste permis : il faut faire confiance, pas le choix si vous voulez consulter vos comptes. La banque a la possibilité technique de voir vos fichiers et d’utiliser les fonctions citées (donc de vous voir et de vous entendre à votre insu : vous avez autorisé !)

 

Je n’ai bien sur pas fait le test avec toutes les banques, mais par exemple la SG, autre grande banque française comparable, offre des services similaires sur votre smartphone en n’exigeant aucune autorisation spécifique comme celles citées.

Donc faites le test avec votre banque pour voir les autorisations demandées …

Aussi indiscrète que les GAFA ?

 

Mise à jour du 3 mai : débat sur le logiciel STOPCOVID sur nos smartphones.

Le débat est virulent, faut-il privilégier la santé de tous ou les libertés individuelles ?

Personnellement je ne suis pas convaincu par la mise en œuvre de ce logiciel.

Non pour une remise en cause des libertés individuelles, avec tout le tracking déjà existant, cela ne change pas grand chose (la sécurité « liberté » proposée semble correcte) ! et si c’est pour la bonne cause !

MAIS à cause d’un très gros doute sur l’efficacité !

Si ce logiciel n’enregistre la présence d’un voisin qu’après 30mn de « côte à côte »

quel est le pourcentage actuel de contaminés covid par quelqu’un resté moins de 30 mn?  Combien serons nous à ne pas être avertis ?

quel est le pourcentage de personnes restés plus de 30mn près d’un contaminé sans l’être ? Combien serons nous à être avertis et mis en quatorzaine pour rien ?

Un plaisantin pourra t-il se déclaré atteint envoyant ainsi en quatorzaine des gens non concernés ?

Etc.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lecoindubonsens
Charger d'autres écrits dans economie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Privatisation / Nationalisation. Démocratie directe ou pas. Organisation optimale pour vivre ensemble … Quelques réflexions pour le monde de demain …

Privatisation / Nationalisation.  Démocratie directe ou pas. Organisation optimale pour vi…