Accueil economie Quelle simplification : suppression de (presque) tous les impots, droits et taxes

Quelle simplification : suppression de (presque) tous les impots, droits et taxes

0
0
111

Impôts sur le revenu, ISF, prélèvement à la base ou pas, impôts sur société
Nous l’avons vu
 Les humains productifs financent les humains non productifs au travers des prélèvements sur leurs rémunérations et retraites
 Les biens et services vendus financent les biens et services gratuits ou vendus sous leurs coûts au travers de la TVA
 La transmission du patrimoine est totale, sans frais, pour le « donateur », mais limité en
montant pour chacun des héritiers
Donc que dire sur les sujets suivants :
 Qui doit payer l’impôt sur le revenu, quel barème ?
 Prélèvement à la source ou pas ?
 Faut-il maintenir ou supprimer l’ISF ?
 Y a-t-il trop d’impôts sur les sociétés, faut-il revoir les taux ?
 Droits de succession
 Délai entre 2 donations
 Taxes variables sur la revente de biens immobiliers selon durée de conservation, résidence principale ou secondaire, …
La réponse est simple : « rien », puisque tout cela a disparu. Pourquoi compliquer les choses avec des éléments inutiles ?
Et imaginez ce que ces suppressions permettent d’économiser en temps de travail (désormais inutile). Vous avez pensé « cela ferait des chômeurs en plus », retournez vite au début du livre, vous avez lu trop vite car vous n’avez rien compris )
Autres objections possibles :
 « si l’on supprime impôts sur le revenu et ISF, les plus riches ne vont pas contribuer plus que les autres » Rappelons d’abord que si quelqu’un est plus riche qu’un autre, c’est désormais simplement parce ce qu’il a rendu plus de services. Avec une « cotation » de ces services admise par la communauté. Par ailleurs, s’il reçoit une plus forte rémunération qu’un autre, d’une part le prélèvement proportionnel sur rémunération est aussi plus élevée, d’autre part, il consommera probablement plus et paiera donc plus de TVA, ainsi il contribuera effectivement plus aux choses communautaires
 « si l’on supprime l’ISF, les grosses fortunes familiales vont perdurer de génération en génération » Non puisque les limitations sur les successions apportent la solution sur ce point

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lecoindubonsens
Charger d'autres écrits dans economie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le jour du dépassement : UN AUTRE REGARD

Lien WWF = https://www.wwf.fr/vous-informer/actualites/a-partir-du-10-mai-2019-lunion-euro…