Accueil economie PARTIE D : CE MONDE NOUVEAU EN RESUME

PARTIE D : CE MONDE NOUVEAU EN RESUME

0
0
116

PARTIE D : CE MONDE NOUVEAU EN RESUME
Reprenons notre liste initiale, les 10 commandements, et voyons comment nous les avons mis en oeuvre avec les diverses solutions proposées dans ce livre, car comme annoncé, c’est du concret.
« L’idéal serait d’avoir des règles de cohabitation valables pour l’ensemble de la population humaine mondiale, dans un premier temps des règles pour le périmètre France, puis le périmètre Europe, sans négliger bien sur des règles mondiales.
Créer un état « Europe », c’est-à-dire une structure permettant de mettre en oeuvre tous les principes précédents, mais dans une zone géographique correspond à l’Europe. Et vers la mondialisation … »
Notre démarche a été progressive. C’est une extension géographique de la Métropole française au monde entier. Les communications intensives ont permis d’intégrer les bonnes idées des autres et de faire connaitre et adopter notre démarche.
« Pour chaque être humain, liberté de pensée et d’action, mais le bonheur de l’un s’arrête quand commence le bonheur des autres. »
Nous avons mis en place les structures pour que chacun puisse s’exprimer librement, et puisse influencer l’évolution des choses vers ce qui constitue « son » bonheur. Les moyens technologiques modernes sont maintenant utilisés pour une démocratie participative (exemple : élections des divers représentants, « notation » permanente »), et la recherche de solution (exemple : gestion des emplois).
A chaque pouvoir son contrepouvoir, car soyons réalistes, l’être humain n’est pas encore parfait.
« Les humains sont tous consommateurs de biens et de services. Il faut donc définir des règles équitables pour savoir qui produit les biens et services, et dans quelles conditions. Comment répartir la consommation de l’ensemble des biens et services produits »
Nous avons mis en place les structures pour gérer la consommation et la production.
Le principe est très simple :
 Les humains productifs financent les humains non productifs
 Les biens et services vendus financent les biens et services gratuits ou vendus sous leurs coûts
105
Les « ministères / associations de consommateurs » permettent d’obtenir une production suffisante pour répondre aux besoins exprimés par les consommateurs, et ceci dans les meilleures conditions, tant pour les producteurs que les consommateurs, en simplifiant et optimisant les processus. Les « syndicats de métiers » et « pôle emploi newlook » garantissent la liberté et l’équité du côté des travailleurs. Liberté de travailler plus pour gagner plus, et liberté de vie plus simple pour travailler moins, prendre du temps « sabbatique », … Equité pour éviter des divergences manifestes (comme nous en voyons aujourd’hui) entre rémunérations pour des services rendus similaires, éviter des contreparties totalement disproportionnées avec les services rendus à la communauté.
« Tous consommateurs de biens et services, l’équité voudrait que chacun produise des biens et services à hauteur de sa consommation ».
Nous avons vu les outils qui permettent à la communauté de déterminer la part qu’elle souhaite voir gérer par des sociétés « commerciales » et la part gérée par la communauté. Les outils pour décider aussi du niveau d’aide aux exemptés de production, essentiellement jeunes et seniors. Liberté égalité, fraternité … et gestion démocratique des règles.
« Simplifions les choses, chassons l’inutile, revenons à l’essentiel permettant le bonheur. »
Nous avons simplifié de nombreux processus (fiscalité, justice, système bancaire, téléphonie mobile …), supprimer l’inutile (exemple la publicité) avec pour objectif permanent de ne produire que ce qui est indispensable au bonheur des humains, sans productions parasites, donc globalement en se fatigant moins.
« L’argent n’a aucune valeur, c’est un simple outil facilitant les échanges de services et de biens.
Il faut équilibrer la balance commerciale de la France.
Budget équilibré. Inflation zéro. »
J’espère que vous en êtes maintenant totalement convaincus. Au passage, nous avons simplifié et supprimé quelques inutilités (exemple : le monde des traders), supprimés quelques aberrations (exemples : balance des échanges en déséquilibre permanent, taux de change non représentatifs des valeurs des biens et des services).
Tout ceci nous rend-il plus heureux ?
A vous de voir pour vous, c’est votre liberté.
Moi, je réponds oui sans aucune hésitation.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lecoindubonsens
Charger d'autres écrits dans economie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pire que COVID, le virus de la bêtise !

Un virus qui se propage encore plus vite que covid = le virus de la bêtise ! Info de ce ma…