Accueil Non classé Fabriquons et achetons français …

Fabriquons et achetons français …

0
0
59

26/08/2016 Les prochaines locomotives de manoeuvre de la SNCF seront fabriquées en Allemagne.
Le marché de 140 millions d’euros échappe à Alstom Transport. Inquiétude palpable à Belfort.
Pourquoi ? Il parait que c’est parce que l’offre Alstom était 15% plus chère.
Donc la France sait fabriquer ce qui correspond à son besoin (quitte à demander quelques modifications à Alstom si nécessaire), elle a la force de travail nécessaire (et Alstom pourrait recruter quelques chômeurs s’il le faut). C’est parfait, et la décision SNCF transforme cette situation correcte en négatif : aggravation de la balance commerciale et aggravation du chômage. Que c’est stupide !
Si vous ajoutez aux coûts des locomotives allemandes le coût du chômage des équipes française qui ne produiront pas (mais qui consomment toujours, heureusement pour eux), le coût de l’énergie que la France devra dépenser pour vendre davantage d’Airbus, de Rafale ou autres produits, pour réduire le déficit de notre balance commerciale, ces locomotives sont-elles réellement moins chères ? j’en doute !
Peut-être pensez-vous que l’entreprise SNCF voit son intérêt immédiat, et se moque totalement de la balance commerciale et du chômage. C’est sans doute malheureusement exact, et c’est cela le problème : le système actuel permet à nombre d’entre nous d’avoir la satisfaction du devoir accompli (ici le décideur SNCF est sans doute fier de faire une bonne affaire) alors que l’ensemble de ces actes conduit à une situation globale déplorable. Si ceci est regrettable de la part de sociétés privées, c’est totalement choquant et inadmissible de la part d’une société nationale sous contrôle de la communauté. Je propose que ce type d’organisme soit géré obligatoirement selon les principes de cet ouvrage.
J’entends aussi la remarque « nous achetons à l’Allemagne, ce n’est pas loin, c’est l’Europe, c’est le début de l’étape suivante proposée ». Certes, mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs, construisons d’abord une structure, un état européen, capable de généraliser à l’Europe les principes proposés, avant de les appliquer partiellement … à notre désavantage. Ou accélérons le passage à l’étape Europe !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lecoindubonsens
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La publicité : grande pollution de notre époque

La publicité Comme moi, vous êtes sans doute nombreux à faire de temps en temps une soirée…