Accueil Non classé Au dela d’une certaine taille, entreprises sous controle de la collectivité

Au dela d’une certaine taille, entreprises sous controle de la collectivité

0
0
64

7/8/2013 :la pénurie de levothyrox crée l’inquiétude
Pour ceux qui ne savent pas, le Lévothyrox est un médicament utilisé pour certains cancers, et traitement quotidien obligatoire pour ceux qui ont subi l’ablation de la thyroïde. Pour ces derniers, l’usage de générique est déconseillé voire dangereux. 3 millions de français consomment de la lévothyroxine. Apparemment, cette pénurie pouvant avoir des conséquences graves, était due à l’arrêt de production de génériques par certains laboratoires. Le laboratoire principal ne pouvant alors plus faire face à l’accroissement de la demande.
Cet exemple a pour objectif d’aborder le thème de la liberté des entreprises et de leurs tailles.
Il va de soi qu’au nom de la liberté, chacun doit avoir le droit d’entreprendre et de créer son entreprise. Quand l’activité de cette dernière reste à échelle humaine, aucun problème : pas question de troubler la création d’un petit commerce, d’une petite entreprise.
Mais quand l’activité devient mondiale et répond à des besoins majeurs, les décideurs de ces entreprises mettent en péril des consommations essentielles aux besoins des humains, à leur bonheur (et même à leur vie sur l’exemple pris). Est-ce normal ? je pense que non.
73
Je pense donc que les communautés (via les ministères / associations de consommateurs décrits auparavant) devraient prendre le contrôle de ces productions. Cela ne veut pas dire supprimer l’aspect commercial (les produits seront toujours vendus), mais la communauté doit piloter les grandes décision (sur l’exemple, avoir droit de véto sur l’arrêt brutal de certaines productions)
Dans un autre domaine, imaginez que Microsoft décide brutalement de bloquer toutes les utilisations de Windows : quelle pagaille ! et pourtant, après tout, c’est son droit d’arrêter ce service, de plus en plus en paiement mensuel ou annuel. Faut-il laisser cette liberté à quelques décideurs ? N’est-ce pas du simple bon sens de leur opposer notre liberté d’utilisation de presque un milliard de PC dans le monde ?
Au-delà d’une certaine taille, et pour des productions incontournables pour les consommateurs, les entreprises commerciales doivent être sous contrôle de la communauté, non pas dans la gestion quotidienne, mais pour les orientations stratégiques.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lecoindubonsens
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Quelle simplification : suppression de (presque) tous les impots, droits et taxes

Impôts sur le revenu, ISF, prélèvement à la base ou pas, impôts sur société Nous l’avons v…